Puig & Daro

Puig & Daro

 

 

 

 Elles sont nombreuses et très fréquentées au Pays Basque, et pourtant, elles ne se valent pas toutes. Laissez-vous entraîner sur les plus belles plages et les plus beaux spots de la côte Basque que nous vous avons sélectionné pour un apéro-tapas face au soleil couchant. 

 

  


 

       SAINT JEAN DE LUZ

 

 Elle s’étend du fort de Socoa jusqu’à Sainte Barbe, et vous pourrez apprécier cette incroyable vue en marchant le long du sentier du littoral. Difficile d’élire l’endroit idéal pour un apéro-tapas tant cette ballade est plaisante. Vous aurez l’occasion d’admirer les vagues se jeter contre les trois digues qui contribuent au charme de la baie de St Jean de Luz. Vous profiterez aussi d’une petite halte dans un des trois ports de pêcheurs qui longent ce chemin, le temps de flâner entre les bateaux de pêcheurs qui font le charme de la baie. 

 Accompagnés d’enfants mais visant la tranquilité, vous aurez le choix entre la petite plage du fort de Socoa ou les espaces verts de Sainte Barbe.

 À la recherche d’un endroit plus exclusif ? « Le carré », ce rocher tant apprécié des Cibouriens vous ravira le temps d’un coucher de soleil. Situé sur la promenade du littoral entre Ciboure et Socoa, vous ne pourrez pas passer à côté sans vous y arrêter. Vos pintxos auront une toute autre saveur dans un lieu aussi serein

 En dehors de la baie, Saint Jean de Luz offre d’autres spots moins fréquentés mais qui valent la peine de s’y égarer le temps d’une soirée. Les paysages des plages d’Acotz et de la plage d’Erromardi vous séduiront tout au long de l’année.

  


 

       GUÉTHARY

 

 Du côté de Guéthary, vous allez être séduits par le charme de la plage de Cenitz. Dénichez vous une petite place au milieu des rochers, choisissez votre point de vue et installez votre serviette au milieu des surfeurs et des familles. Ici, la nature a conservé ses droits et c’est dans un environnement sauvage que vous allez pouvoir admirer la valse des vagues se jetant contre les rochers. 

  


 

       BIDART

 

 Quand on passe par Bidart, notre attention se porte forcément sur la grande plage Uhabia qui est très fréquentée par les familles et offre une baignade des plus agréables de la côte. 

 Mais quand on cherche un coin un peu plus exclusif, il faut alors continuer son chemin en direction de la plage du centre ou d’Erretegia pour allier plaisirs gustatifs et plaisirs visuels. De nombreux surfeurs et bodyboarders terminent leur journée par une « session » sur ces plages très prisées dans le monde du Surf. Des tables sont également à disposition pour des apéritifs improvisés sur le site d’Erretegia. 

 


 

       BIARRITZ

 

 

 Biarritz est la ville basque considérée comme le berceau du surf en Europe. Ne passez surtout pas à côté de la Côte des Basques, ce lieu très fréquenté l’été qui ne l’est pas par hasard. Lorsque la marée se retire, une très large étendue de sable dévoile une roche insoupçonnée. Sur cette plage, vous pourrez regarder les surfeurs novices qui affrontent leurs premières vagues. 

 Faites ensuite une halte à la très célèbre grande plage de Biarritz, et continuez jusqu’au phare d’où vous pourrez admirer la côte jusqu’à la frontière avec l’Espagne. Ce lieu est idéal pour vous installer munis de vos tapas, surplombant la mer et visant l’horizon. 

 


 

       ANGLET

 

 Anglet et ses très nombreuses plages attire les foules en période estivale. Le long de la ballade de la Chambre d’Amour, nombreuses seront les opportunités de vous arrêtez. 

 Si vous parvenez à y résister, alors prenez la direction de la plage des cavaliers, une des plages basques des plus agitées. Grosses vagues et forts courants refroidissent les baigneurs non aguerrit, mais certainement pas les surfeurs confirmés. Sur ce magnifique spot de surf, vous profiterez de votre apéro-tapas en admirant les belles figures et la technicité de ce sport emblématique basque. 

 

 

Pour vous garantir une soirée réussie, gardez l’oeil ouvert sur les conditions météorologiques changeantes du Pays Basque, et commandez vos tapas par téléphone en faisant votre sélection ici. 

 

 

 

La consommation locale et raisonnée occupe une place de plus en plus importante dans l’esprit du consommateur, et c’est très bien. Les actions visant à promouvoir ce changement d’habitudes se font aujourd’hui plus nombreuses, et les français font face aux multinationales en clamant leur appartenance au mouvement Locavore. Retour sur JATEKO, le salon professionnel du circuit court au Pays-Basque.

 

 

LOCAVORE : un effet de mode qui vous veut du bien

 

Les adeptes du locavorisme se multiplient depuis maintenant 10 ans en France et dans le reste du monde. Ce mouvement encourage les gens à consommer plus intelligemment, à considérer l’impact écologique de leur consommation et à prendre conscience des dangers qu'impliquent la mondialisation. En somme, il vous invite à devenir consom’acteur.

 

Cette lutte quotidienne contre les multinationales permet de favoriser l’économie locale, permet de limiter la pollution liée aux transports et réduit drastiquement la fabrication d’emballages. 

 

En plus des atouts socio-économiques que ce mouvement apporte, les produits consommés sont de saison, et le client a un véritable regard sur la qualité et sur les modes de production/transformation. Cette rencontre producteur-acheteur renforce également les liens sociaux.

 

Vous l’avez compris, le locavorisme a toutes les bonnes raisons de se répandre aujourd’hui aux professionnels indépendants de la distribution et de la restauration.  

 

 

JATEKO : un circuit court envisagé par des professionnels du Pays-Basque

 

Le salon JATEKO (qui signifie alimentation en Basque) est une action collective qui vise à promouvoir l’agriculture locale paysanne au Pays-Basque. C’est une démarche plus respectueuse de la nature qui garantit une meilleure répartition de l’activité et des richesses entre paysans et distributeurs indépendants. Ce salon destiné aux professionnels permet de favoriser la mise en relation des producteurs, artisans et transformateurs avec les professionnels de la restauration et de la petite distribution.

 

Pour la troisième année consécutive, le salon Jateko a été coorganisé par la chambre des métiers et de l’artisanat, la chambre de l’agriculture, la chambre du commerce et de l’industrie; et par Euskal Herriko Laborantza Ganbara ainsi que les clusters Goazen et Uztartu. L’édition 2018 s’est déroulée au sein du Lycée Hôtelier de Biarritz le lundi 26 mars après-midi. 

 

Cette année, nombreux étaient les producteurs à s’être déplacé pour faire valoir leur savoir-faire. Producteurs de viandes et de charcuterie, éleveurs d’animaux et fromagers ou encore vignerons, la diversité des tables professionnelles a fait sensation. Côté professionnels de la distribution et de la restauration, la mobilisation était forte, à l’image de ce désir croissant de mieux consommer. 

 

 

Quoi de mieux pour le consommateur que de déguster un plat typique élaboré avec des produits locaux de qualités, qui de plus favorise le développement économique du Pays-Basque ?

 

Quand le plaisir de manger n’empêche pas une consommation raisonnée, le plaisir n’est que décuplé.

mardi, 23 janvier 2018 15:28

La classification des Jambons Ibériques

 

 Pourtant considéré comme le meilleur jambon du monde, l’appellation « Pata Negra » a trop souvent été utilisée de manière abusive. Pour ne plus s’y perdre, une classification a été mise en place le 10 Janvier 2014. Cette nouvelle loi reste cependant inconnue du grand public, et c’est bien dommage. 

 Pour vous aider à faire votre choix, nous allons tout vous dire sur les modes d'élevage de ces jambons espagnols tant appréciés au Pays Basque

 Tout d’abord, il ne faut pas confondre le jambon ibérique avec la dénomination jambon serrano, qui elle est issue d’une filière de l’industrie agroalimentaire. 

 Il existe en Espagne quatre régions productrices du porc ibérique : la région d’Estrémadure (Extremadura), la région de Huelva (le célèbre jambon de Jabugo), la région de Guijuelo et enfin, la vallée de Los Pedroches

 

Quelque soit le lieu dans lequel le cochon ibérique évolue, la règlementation concernant son élevage reste la même.

 

 

La Pata Negra 100% Ibérique : bague noire

 Comme son nom l’indique, ce cochon est d’une race pure Ibérique. Il est élevé en champs, dans les prairies nommées en espagnol : Dehesa. Le principal ingrédient dont va se nourrir ce cochon est le gland produit par les chênes qui l’entourent. Ils grandissent dans un environnement qui leur offre un espace très confortable : il faut compter un hectare par cochon. 

  

Le Jambon Bellota Ibérique : bague rouge

 L’élevage de ce cochon est identique à celui d’un pata negra 100% ibérique, son alimentation aussi. Ce qui le différencie, c’est sa race : on trouve 50% à 75% de race Ibérique et en fonction, 50% à 25% de race Duroc (cochons à la robe rouge). 

 

Le Jambon Cebo de Campo : bague verte

 Ce cochon va grandir en prairie et se nourrir principalement d’herbes fraîches. Il va, comme pour les races Ibérico Bellota et Pata Negra, bénéficier d’un accès aux pâtures et aux chênes, mais pas durant la période de «glandaies».

En somme, ces cochons vont bénéficier des glands laissés par les "bagues rouges et noires", mais cette consommation ne représente pas son alimentation principale. Comme pour le Jambon Ibérique, le cochon est croisé avec la race Duroc mais doit bénéficier d’un minimum de 50% de race Ibérique. 

 

Le Jambon Cebo Ibérique : bague blanche

 Ce cochon possède au minimum 50% de race Ibérique, mais ne va pas être élevé en extérieur comme les trois précédents. Il va lui être nourri aux céréales par l’homme, et grandir en intérieur. 

 

Il est possible de découvrir ou de discuter de la Pata Negra 100% Ibérique, du Jambon Bellota et du Cebo de Campo de la Vallée de Los Pedroches chez Puig&Daro, 34 rue Gambetta à Biarritz.

Vente de jambons ibériques entiers et tranchés, sur place ou à emporter. 

Elle est bien loin l’époque où l’on recevait pour l’ouverture d’un nouveau point de vente ses partenaires pour un dîner conventionnel, chic, et long. Très long.  

Fort heureusement pour nous, c’est terminé ! Place à la convivialité, au partage, et aux rencontres avec l’arrivée des buffets tapas chez les professionnels. 

 

La révolution des tapas : le nouveau concept à la mode 

Originaire d’Espagne, la tapa s’est largement étendue au reste du monde ces dernières années. 

 

Ce concept a en effet de quoi attirer les foules : des amis, un pot commun, un verre et une tapa dans tous les bars de la rue. C’est une formule de restauration très conviviale qui permet aux gens de se déplacer librement de bar en bar et de se faire plaisir en mélangeant saveurs et envies. 

Massivement répandues dans les ruelles de Madrid, Barcelone ou encore Saint-Sébastien, ces petits coins de paradis se multiplient aujourd’hui en France. Certains quartiers en ont même fait leur réputation comme celui des Halles de Biarritz qui compte pas moins de 10 bars à tapas. 

 

Quand les tapas s’invitent chez les professionnels

Il est de plus en plus courant de retrouver ces petites bouchées lors de séminaires, congrès ou autres événements professionnels.

Et c’est bien normal car elles nous permettent de faire un repas complet en associant tapas froides, tapas chaudes, tapas salées et tapas sucrées !

La libre circulation des convives permet d’améliorer les échanges et favorise les rencontres entre les différents acteurs.
Mais la diversité des tapas proposées permet surtout de satisfaire l’ensemble des palais et convient à tous les appétits. 

Ce concept offre aussi l’avantage de s’adapter à l’environnement : que le lieu choisit soit en extérieur ou en intérieur, qu’il soit spacieux ou plus intime, le buffet tapas s’improvise où que vous soyez

 

Vous souhaitez organiser une réception professionnelle ou une journée team building au Pays Basque ? N’hésitez pas à contacter Puig&Daro Traiteur qui vous établira un devis.